Accueil 1998 Hood : Rustic Houses, forlorn valley (1998)

Hood : Rustic Houses, forlorn valley (1998)

0
0
24
Rustic Houses, forlorn valley

En 1997, ils sortent le single Useless produit par le musicien Matt Elliott (du groupe The Third Eye Foundation). Ce morceau annonce le virement du groupe avec une musique plus simple et mélodieuse que les créations précédentes. Le premier LP sonnant clairement post rock est Rustic houses, forlorn valleys sorti en 1998. Ce premier opus post-rock est composé de longues pistes proche de Bark Psychosis ou Talk Talk. On est clairement ici dans les origines du post-rock loin des créations contemporaines de Mogwai, Sigur Ros ou GYBE. La voix me fait également penser à Slint. De ce premier disque, je retiens plusieurs morceaux intéressants comme S.E. Rain Patterns. Ténébreux, le piano semble légèrement désaccordé. Le fond sonore est à la fois doux et oppressant. Le titre de l’album s’accorde très bien avec cette musique. La voix, blanche, parlé et un peu désespéré prolonge ce malaise. Ce sentiment se retrouve dans Diesel Pioneers. Morceau post apocalyptique, le chuintement d’une fin d’incendie vient accentuer cette impression. L’explosion soudaine de la musique me fait penser aussi à PIL et le post punk. Enfin, je retiens également The light reveals the place avec une basse très présente et une clarinette un peu étouffée. Proche de Talk Talk, c’est un très bon morceau fin et travaillé.

Pour aller plus loin : Les Inrocks

Titre à retenir de Rustic Houses, forlorn valleys (1998)

S.E Rain Patterns

Diesel Pioneers

The light reveals the place

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Gab
Charger d'autres écrits dans 1998

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Tortoise : TNT (1998)

TNT est le troisième album du groupe. Comme j’ai pu le dire à de nombreuses reprises, les …